Historique

 

Le Grand Séminaire Saint Jean XXIII a commencé en octobre 1967 dans les bâtiments qui ont servi autrefois de résidence épiscopale et de résidence pour la Paroisse saint  Léopold. Entre 1966-1967, les bâtiments ont abrité le petit Séminaire qui venait d'être ramené, par Mgr Malula, de Mikondo (à l'est de Kinshasa). En 1966, par un contrat de trois ans de Fidei donum, les Abbés Jean Kamp et Jean de Montaigut viennent successivement de Namur et de Limoge. Le premier Recteur fut le Chanoine Van Look, arrivé au Zaïre en 1965. Plus tard, la direction de Jean XXIII sera confiée aux prêtres de Saint Sulpice. Le premier d'entre eux, l'Abbé Jean Dereclenne, fut recteur de 1968 à 1971. Entre 1967 et 1968, il y avait six philosophes, tous de Kinshasa, et six théologiens: deux de Kinshasa et 4 de Lisala. En 1968, faute des vocations, Mgr Malula accepte la demande des évêques de la Province ecclésiastique de transférer le théologat de la Province qui se trouvait à Mayidi à Jean XXIII. Ainsi, entre 1968 - 1969, il y eut 37 séminaristes : 9 en deuxième et 11 en quatrième, 9 en 1ère année et 8 en 2ème Philosophie. Kinshasa avait trois séminaristes théologiens : Izwa, Kibuila et Ndela.

En 1969-1970, le théologat de Mayidi fut complètement déplacé à Kinshasa et Jean XXIII devint l'unique théologat de la Province avec 51 séminaristes. En 1970-1971, le nombre de séminaristes passa à 58.

En 1971-1972, il y eut 50 théologiens et 13 étudiants en propédeutique. En 1972-1973, la propédeutique fut déplacée à Saint Kaggwa et Jean XXIII devient le théologat dans sa forme actuelle. Cependant, son recrutement resta interdiocésain jusqu'en 1984 et il n' y eut pas de quatrième année de théologie de 1977 à 1987. Notons au passage que durant la période entre 1972 et 1976, le séminaire vécut dramatiquement le climat tendu entre le pouvoir politique et les autorités ecclésiastiques : le séminaire est fermé le 23 janvier au 15 mai 1972 et le Cardinal Malula s'exile du 11 févier au 28 juin 1972.

De 1976-1980, l'Abbé Izwa Mpulu est nommé Recteur par la Conférence épiscopale provinciale. L'année académique 1976-1977 reçois cinq séminaristes kinois, gradués en philosophie. Ce sont les Abbés Bulamatari (l'actuel évêque de Molegbe), Lukelo, Makamba, Nlandu (l'actuel évêque de Matadi) et Ntoto. Ils rejoignaient les cinq autres séminaristes kinois, les abbés : Baza (qui entraient en 4è année), Mwela (en 3ème), Malolo et Mpundu (en 2ème) et Vata qui venait d'achever la 2ème année et allait entrer au noviciat des Pères Jésuites. Sous le rectorat de l'Abbé Izwa, le nombre des séminaristes atteint 99 en 1979-1980. L'année suivante, le nombre des séminaristes était de 139. L'année académique 1977-1978, cinq autres séminaristes kinois arrivent à Jean XXIII. Ce sont les abbés: Disashi, Kamokotolo, Lekebwe, Lumu et Lamba. Voici les noms des Recteurs passés au séminaire Jean XXIII:

 

1. Le Chanoine Van Loock de 1966 à 1968.

2. L'Abbé Jean Dereclenne de 1968 à 1971.

3. L'Abbé Gabriel Nkembo (ancien évêque de Matadi) de 1971 à 1976

4. L'Abbé Henri Izwa Mpulu de 1976 à 1980.

5. L'Abbé Maba n'Zati de 1980 à 1986.

5. L'Abbé Pierre Baza Mamboma de 1986 à 1987.

6. L'Abbé Dominique Bulamatari (actuel évêque de Molegbe) de 1987 à 1989.

7. L'Abbé Daniel Nlandu (actuel évêque de Matadi) de 1989 à 1998.

8. L'Abbé Sébastien Muyengo (évêque auxiliaire de Kinshasa) de 1998 à 2008.

9. L'Abbé José Moko (actuel évêque d'Idiofa) de 2008 à 2009

10. L'Abbé François Luyeye de 2009 à 2010

11. L'Abbé Timothée Bodika (actuellement évêque auxiliaire de Kinshasa) de 2010 à 2012 (Mai)

12. L'Abbé Georges Njila de Mai 2012 à nos jours

 

(La majorité d'informations provient de Mgr Daniel NLANDU, Le Jubilé su Séminaire Jean XXIII. Kinshasa, Les Editions du Grand Séminaire, 1994. p. 11-36)